• Le Husky exige-t-il beaucoup de soins ?

    Le Husky exige-t-il beaucoup de soins ?

    Le Husky est un chien rustique qui nécessite peu de soins, si ce n'est... en période de mue !


    Comme pour tout chien, il convient de vérifier régulièrement oreilles, dents et coussinets et de s'assurer que les vaccins CHLPPi (contre la maladie de Carré + Hépatite de Rubarth + Leptospirose + Parvovirose + Para influenza + rage selon les régions) et les vermifugations (voir également l'article Vermifuge et rappel de vaccin) sont à jour. A chaque retour de sortie, une inspection du pelage est recommandée afin de s'assurer qu'il n'a pas attrapé de parasites (puces, tiques...) ni d’épillets (petits épis de graminées qui s’accrochent aux poils et provoquent des infections quand ils pénètrent sous la peau). Hors période de mue, un coup de brosse de temps en temps suffit. Lors des 2 mues annuelles (printemps et automne), il convient de brosser son Husky quasi quotidiennement à l'aide d'une étrille pour éliminer les poils morts (pour l'anecdote, le sous-poil ainsi récupéré peut être filé et tricoté). Selon les individus, les mues peuvent être plus ou moins spectaculaires et plus ou moins longues (compter quelques semaines) mais le poil du Husky a cet avantage de partir en plaque ou en bourre, ce qui facilite le nettoyage. Et finalement, 2 mues annuelles s'avèrent souvent moins pénibles  à gérer que la perte de poils tout au long de l'année que connaissent d'autres races... (voir également l'article Mue des un an)

    D'autre part, on évitera autant que possible de  laver son Husky (afin de préserver la pellicule de  graisse secrétée par la peau, qui le protège des intempéries et donne au poil sa qualité  "autonettoyante"), sauf si la fourrure est tachée  ou souillée par des excréments, ou en  prévision d'une exposition. Ne jamais utiliser  de shampoings pour humains (même pour  bébés), mais des produits adaptés pour  chiens que vous trouverez en pharmacie, en animalerie, sur internet ou chez le vétérinaire.

    Concernant l'apparition de pellicules, elle peut avoir différentes causes : alimentaire (la nourriture donnée à votre chien est inadaptée et nécessite de changer de gamme et/ou de prévoir un apport ponctuel en huile de colza ou levures de bière), allergique (à des pollens ou des acariens, pouvant également provoquer de l'eczéma), parasitaire (type gale ou puces, pouvant s'accompagner d'alopécie − perte de poils − en cas de mycose), hormonale, cosmétique (utilisation d'un shampoing inadapté), etc. Notons également que la Leishmaniose, maladie transmise par les moustiques qui touche plus particulièrement le Sud de la France, provoque de nombreuses pellicules en plus d'un amaigrissement et d'une fatigue extrêmes.
    L'utilisation de shampoings vétérinaires spécifiques peut favoriser leur élimination, mais tant que la cause n'est pas clairement identifiée et traitée les pellicules reviendront. Il est donc conseillé d'en parler avec son vétérinaire.


    Retour aux questions "Besoins"

     


  • Commentaires

    1
    jeff
    Samedi 11 Février 2017 à 18:21

    bonsoir, et un grand merci pour tous ces précieux conseils.. pensez-vous que je puisse commencer a donner de l'huile de colza et/ou de la levure de bière a mon chiot de presque 3 mois? il a quelques pellicules?

      • Samedi 11 Février 2017 à 20:00

        Il existe des produits plus adaptés contre les pellicules, du type Dermoscent essential, Pet Phos Pelage, etc.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :